Tester des solutions techniques et pédagogiques pour faciliter la transition énergétique en milieu rural : c’est l’objectif de Smart Occitania, réseau électrique “intelligent” développé par Enedis en région Occitanie en partenariat avec l’ADEME.

Lancé en avril 2017, le projet Smart Occitania est le seul démonstrateur d’Europe à tester les solutions intelligentes dans un contexte rural à l’échelle d’une région. Dans le cadre du dispositif “Région à énergie positive en 2050”, Smart Occitania doit contribuer à planifier les aménagements futurs, en infrastructure énergétique, en fonction de l’évolution des réseaux de distribution d’énergie au service du territoire rural.

Piloté par Enedis, en partenariat avec l’ADEME, et de nombreux partenaires publics et privés, il s’appuie sur trois campagnes d’expérimentation.

Premier volet : sensibiliser les élus et les particuliers sur les enjeux de la transition énergétique, pour qu’ils deviennent acteurs du changement, et réussir à intégrer plus d’énergies renouvelables dans les territoires.

Deuxième volet : tester en situation réelle de nouvelles technologies de communication (d’Ultra Narrow Band) qui permettront d’améliorer l’observabilité. “Le projet avance bien, la campagne pédagogique va se déployer dans trois nouveaux départements d’Occitanie et, sur le plan technique, l’installation des capteurs communicants est pratiquement terminée”, précise Isabel Garcia, chef de projet Smart Occitania chez Enedis.

Plus de 3000 capteurs utilisant la technologie Ultra Narrow Band déployés sur le territoire Occitanie.

Enfin, le troisième volet vise à tester des solutions pour intégrer plus d’énergies renouvelables rapidement et à moindres frais grâce à la régulation de la puissance des sites d’expérimentation. Pour Isabel Garcia, “l’ambition est d’avoir procédé, d’ici à 2020, à une analyse coût/bénéfices pour évaluer l’opportunité d’un déploiement du dispositif au niveau national”.

 

Plus d’infos : samuel.puygrenier@ademe.fr