En Occitanie, de nombreuses installations de production d’électricité photovoltaïque ont été raccordées au réseau de distribution d’électricité d’Enedis ces dernières années.

Dans le cadre de son expérimentation, Smart Occitania a sollicité des gestionnaires de production d’eau potable du secteur (BRL, Trigone, CACG et SEDEA), afin d’étudier la possibilité de remplir les réservoirs de la station de pompage en fonction de la disponibilité du réseau électrique. En tant que membre du consortium, Enedis a fait appel à la société ACTIA pour développer le système d’échanges informatiques des données.

Signature de la convention entre BRL et Enedis

Concrètement, pour les stations de pompage, ça veut dire quoi ?

Les équipes de l’Agence de Conduite Régionale (ACR) d’Enedis ont pour la première fois envoyé via un boitier DEIRP (Dispositif d’Echange d’Informations et de Régulation de Puissance) un ordre de remplissage des réservoirs de la station de pompage de Montégut-Arros, à un moment précis et de manière automatisée.

Cela signifie que le réservoir se remplit grâce à l’énergie électrique produite dans la journée par les énergies renouvelables, en particulier, par les panneaux photovoltaïques, pour que le soir à 19h00, le réservoir soit plein et puisse ainsi répondre aux besoins en alimentation en eau sans puiser dans les ressources du réseau électrique dont les habitants ont besoin aussi le soir en rentrant à leur domicile.

7 stations pilotes sont dotées de boitiers communicants ACTIA afin de permettre un dialogue entre le réseau d’électricité géré par Enedis et le réseau d’eau. Ainsi, ces 7 stations de pompages occitanes, serviront d’opération pilote en vue de valider la méthode avant de la généraliser sur d’autres sites.

Enedis pourra donc, dans le respect du service de l’eau, ajuster la consommation de ces stations de pompage pilotes en fonction de la disponibilité de l’électricité issue de la production renouvelable, ou en cas de pic de consommation électrique.

Cette régulation sera assurée, côté exploitation de réseau d’eau, en utilisant la réserve d’eau de chacune de ces stations, tout en veillant à leur bon fonctionnement.

Signature de la convention entre Trigone et Enedis

Deux conventions signées afin d’inaugurer les stations de pompage

Ainsi, le 25 octobre 2018 à Montégut-Arros (32), Enedis, Trigone et Actia ont mis en service le 1er boitier communicant permettant de remplir en eau les réservoirs de la station de pompage en fonction de la disponibilité du réseau électrique. Christian Bresson (Directeur Territorial Enedis du Gers), Francis Dupouey (Président de Trigone et Vice-Président du Conseil Départemental), et Thierry Lafont (Responsable Grands Comptes d’Actia) ont de cet événement pour signer la convention d’expérimentation de ce vaste projet.

Le lundi 26 novembre, Enedis et BRL ont signé, dans les locaux de cette-dernière à Nîmes, un protocole de coopération. Une convention d’expérimentation entre BRL, Actia et Enedis dédiée à la mise en place d’une régulation à distance de la consommation en électricité d’une station de pompage. Jean-François Blanchet, directeur Général BRL, Jean-Jacques Bordas, Directeur Général BRL Exploitation et Daniel Labeda, Directeur Général Actia Télécom ainsi que Didier Colin, Directeur Territorial Enedis dans le Gard étaient présents pour inaugurer cette convention.

D’autres conventions seront signées concernant les autres sites d’expérimentation.