A l’échelle de la Région Occitanie qui a pour ambition de devenir la première région à énergie positive d’ici 2050. Enedis se donne pour objectif de relever le formidable défi des réseaux intelligents dans le monde rural en s’appuyant sur le potentiel des territoires. Cette dynamique place le réseau de distribution d’électricité au cœur des enjeux de la transition énergétique. Enedis s’engage avec le projet Smart Occitania sur les réseaux du futur pour les territoires ruraux aux services des citoyens.

 

Smart Occitania, le futur pour les territoires ruraux

Ce projet, unique en France, vise à expérimenter, industrialiser et promouvoir de nouveaux modèles de réseaux de distribution intelligents adaptés aux zones rurales pour répondre aux défis de la transition énergétique notamment en termes de coûts, performance et d’acceptabilité. Le projet Smart Occitania répond à deux enjeux forts : Participer à la réussite du projet stratégique de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditérranée de devenir la 1ère région à énergie positive d’Europe d’ici 2050. Moderniser le réseau de distribution d’électricité dans les milieux ruraux. Ce projet est conduit par un consortium de partenaires coordonné par Enedis. son premier partenaire est la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée avec, à ses côtés, le laboratoire PROMES CNRS à l’Université de Perpignan Via Domitia, l’institut de Recherche en informatique de Toulouse (IRIT), l’entreprise ACTIA et le Groupe Cahors. Avec Smart Occitania, et ses partenaires institutionnels, scientifiques et industriels régionaux dont des Startups. Enedis développe les technologies des réseaux de demain. D’autre part, Enedis, fortement impliquée dans la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), décline localement de nombreuses actions autour de la formation et de la montée en compétence avec notamment un partenariat depuis 10 ans avec l’école de la deuxième chance.//

 

Répondre aux nouveaux usages de l’électricité

Le réseau de distribution est le lieu physique de la transition énergétique. La contribution du réseau est essentielle pour atteindre l’objectif bas carbone. C’est ainsi qu’Enedis accueille 95% des producteurs d’énergies renouvelable (EnR) décentralisées.
Pour prendre la mesure des transformations majeures qu’entraînent ces nouveaux usages, il faut rappeler que le réseau électrique a été conçu historiquement pour fonctionner selon un modèle séquentiel : production – transport – distribution – consommation.
Il n’a pas été conçu pour accueillir de manière massive les EnR décentralisée partout sur le territoire, ni pour le raccordement de millions de bornes de recharge de véhicules électriques. Face à ces nouveaux défis, Enedis développe des nouvelles technologies. La numérisation des réseaux (réseaux intelligents ou smart grids) permet d’améliorer et d’optimiser les flux d’énergie.

Supplément Régions Mag